Video

Loading...

Tuesday, 10 February 2009

Mon peule, les Ngbandi


Ngbandi, gbandi, bandi ou mobandi ; le peuple Ngandi est un groupe ethnique d’origine soudanaise se situant principalement en République centrafricaine (RCA) et en République démocratique du Congo (RDC/ Zaïre).


En RCA, ils sont appelés ‘les sango ’. La langue de ce peuple est le ngbandi ou le sango (dénomination centrafricaine du ngbandi qui est parlé de manière vehiculaire et dont la forme est simplifiée). Ce peuple est également présent, mais en petit nombre dans le sud-est du Cameroun, le Congo-Brazzaville et au sud-ouest du Soudanais.Certains linguistes préfèrent désigner cette langue sous la dénomination Sango-Ngbandi-Yakoma. En fait le Sango est la forme simplifiée du ngbandi en Centrafrique.

Le yakoma, c’est le terme par lequel les centrafricains désigne les ngbandi dont la langue vernaculaire est le ngbandi.

Mais alors pourquoi appellent-ils les Ngbandi Yakoma ?

En fait, le peuple ngbandi se trouve de part et d’autres de la frontière centrafricaine. Ils se situent donc en Centrafrique où on les appelle Sango et en République Démocratique du Congo (ex Zaïre) où on les appelle simplement Ngbandi. Exactement comme les basques qu’on retrouve dans le sud-ouest de la France et dans le nord-ouest de l’Espagne ou encore les savoyards que l’on retrouve à la fois du côté Suisse et du côté français.

Ce peuple originaire de la haute Égypte et de la Nubie occidental (sud-ouest des clans de Napata), a, dit-on, migré vers le sud en quête d’une nature plus généreuse et fuyant aussi les razzias de négriers arabes.


Danses et Folklores

C’est au contact des peuples environnants, mais aussi contact pendant leur migration vers le centre de l’Afrique, que les Ngbandis ont enrichi leur culture. Aujourd’hui ils gardent encore des chants et des danses folkloriques tels le Gbaduma et le Lenge.

Les Ngbandis sont réputés pour leur danse, le ‘Gbaduma’, danse qui a le mérite de faire vibrer le corps. En effet très “saccadée” et physique, elle se danse en agitant le dos et le bassin aussi. Cette danse fait d’ailleurs penser à des danses folkloriques de plusieurs peuples au Cameroun d’ailleurs.

L’autre danse ‘Le Lenge’, qui à quelques exceptions près le contraire du ‘Gbaduma’, est beaucoup moins physique. Sa particularité est qu’il se danse avec des hochements de tête et des épaules en avançant avec des petits pas en avant et en arrière et puis à gauche et à droite.

Culture

Les Ngandis vivent de la pêche et de la culture de granulés tels le millet, le sorgho, le maïs etc. Ils côtoient d’autres peuples d’origine soudanaise qui vivent en Haute Egypte aussi tel les Alurs, les Lugbara (soudanais orientaux) et d’autres part les Zandé, les Nzakara, les Boa les Gbagiro, les Gbanziri, les Mono, les Gbaya, les Banza.


Les Ngandis ont, par le passé travaillé le fer avec lequel ils faisaient des marmittes et des récipients destinés aux ornements et utilitaires. D’ailleurs, ils vivent maintenant depuis plus de trois cent ans en Haute Egypte.

1 comment:

  1. Hello,

    j'ai commencé ce matin à m'intéresser à mes origines; j'ai découvert que les Ngbandi sont aussi mon peuple; Je suis centrafricaine (Yakoma) et maintenant j'ai aussi des origines nubiennes/soudanaises, que des surprises.
    Merci pour ton article, il est plus bref et plus clair que sur Wikipédia.
    Une question: tu as continué/continues tes recherches?

    Désirée K.

    ReplyDelete